Kaïros, « Au bon moment, au bon endroit »

Le projet Tempo Familles devient Kaïros

Le projet Kaïros est un dispositif d'entretiens médiatisés :

  • Prévention des ruptures familiales : Accompagner une situation relationnelle préoccupante ;
  • Au cours d’une Mesure éducative ou d’un placement : Travailler la relation et la communication intrafamiliale ;
  • Accompagnement des assistants familiaux et des adolescents : Soutenir les relations entre les professionnels et l’adolescent accueilli ;
  • Accompagnement familial post-mesure : Assurer une continuité dans l’accompagnement des liens et soutenir le retour en famille.

Forte de son expérience sur les visites médiatisées, la MDA a dressé au cours de ces dernières années des constats de besoins non couverts pour l’instant, et qui méritent qu’une réponse soit apportée ; ils ont trait :

  • À l’opportunité de renforcer la prévention des situations susceptibles d’être judiciarisées si elles ne sont pas prises en charge précocement.
  • Au besoin d’intervenir au plus tôt auprès des familles après la décision judiciaire, compte tenu des délais de mobilisation actuels des mesures.
  • À la nécessité de prendre en compte les risques fréquents de rupture des placements en famille d’accueil au moment de l’adolescence, et de les prévenir.
  • À l’intérêt de la poursuite d’une médiation et d’un accompagnement, en fin de mesure et dans un cadre volontaire, lorsque la situation reste fragile même si elle s’est significativement améliorée.

Description de l’action

Le dispositif poursuit 3 objectifs  :

  • L’accompagnement volontaire des familles en amont et pendant la mesure: prévenir la judiciarisation, intervenir en relai lorsqu’elle est inévitable.
  • La prévention des ruptures de placement en famille d’accueil: accompagner la relation en crise par une démarche volontaire.
  • La poursuite des accompagnements à l’issue des mesures de VM qui prennent fin devant les indicateurs significatifs d’amélioration : des mesures d’accompagnement volontaire visant à consolider la situation au terme de la mesure.

En fonction du contexte, de la situation, des parties prenantes et de l’objectif poursuivi, les modalités de l’action seront adaptées :

  • Un accueil assuré par un binôme constitué d’un éducateur et d’un psychologue permettant d’entendre la demande, d’évaluer les besoins et de proposer l’accompagnement.
  • Un accompagnement se déclinant dans :
    • Des espaces d’écoute et de soutien individuels dans un cadre éducatif et thérapeutique, et simultanément,
    • Des temps communs réunissant enfants et familles dans une perspective de co-construction ; ces moments peuvent adopter des configurations diverses (adaptation de la composition du groupe au regard de l’évaluation : famille élargie, enfant et famille d’accueil, présence de l’époux de l’ASSFAM, tout ou partie de la fratrie placée ensemble, etc.),
    • Des temps pluriprofessionnels associant, lorsque l’opportunité est avérée, et que chacun adhère à l’idée et à sa temporalité, un ou plusieurs partenaires utiles au soutien apporté. Cet aspect est cohérent avec la dimension systémique du placement.

Qui peut orienter

Tous les professionnels oeuvrant dans le champ du placement, de la prévention et du droit commun, autour des adolescents et de leurs familles.

Aller au contenu principal